Profile

Mercedes Paniccia

Collaboratrice scientifique

Bio

<p></p> <p><b>Mercedes Paniccia</b><span> is Senior Research Associate at University of Geneva in the team of Professor Martin Pohl. She has done her studies in Physics at University of Rome “La Sapienza” in Italy, where she obtained a Master’s degree in Particle Physics presenting a thesis on search for the Higgs boson with the ATLAS experiment at the Large Hadron Collider. After graduation, she pursued her studies in AstroParticle Physics as a PhD student at University of Geneva, working in the space experiment AMS under the direction of Professor Martin Pohl. She obtained a PhD in Physics with a study on solar activity effects on cosmic-ray fluxes detected in near-Earth space by the prototype AMS detector. She contributed to the construction of the semiconductor detectors for the AMS Silicon Tracker, and to the calibration and the commissioning of the electromagnetic calorimeter of the same experiment. She has also worked on the detection of neutrino oscillations at the OPERA experiment in Italy. She is currently actively engaged in university teaching, while carrying on her research on cosmic rays with the AMS experiment. </span></p> <p><b>Mercedes Paniccia</b><span> est chercheuse à l'Université de Genève dans l’équipe du professeur Martin Pohl. Elle a reçu sa formation en physique en Italie, à l'Université de Rome "La Sapienza", où elle a obtenu le diplôme en physique des particules avec un travail de recherche portant sur la détection du boson de Higgs par l'expérience ATLAS au Large Hadron Collider du CERN. Ensuite elle a poursuivi ses études à l'Université de Genève en travaillant à l'expérience spatiale AMS sous la direction du professeur Martin Pohl. Elle a obtenu le doctorat en physique avec un'étude des effets de l'activité solaire sur les flux des rayons cosmiques détectés dans l'espace près de la Terre. Elle a contribué à la construction des détecteurs semiconducteurs pour le traceur au silicium de l'expérience AMS, et à la calibration du calorimètre électromagnétique de le même expérience. Elle a aussi travaillé à la détection des oscillations de neutrinos dans l'expérience OPERA au Gran Sasso en Italie. A présent elle est activement engagée dans l'enseignement universitaire, tout en poursuivant ses recherches sur les rayons cosmiques dans le cadre de l'expérience AMS.</span></p>

Courses

Particle Physics: an Introduction

Physique des particules - une introduction